samedi 26 juillet 2014

MAKAGAMI KOICHI - Koedarake

Les parents de Mike Patton étaient d'origine japonaise, et grâce certainement à Ikue Mori qui est l'origine de sa signature sur Tzadik, on connait enfin son cousin japonais secret, avec coupe au bol en option. C'est Makigami Koichi, l'homme aux acrobaties vocales exceptionnelles. Plus sérieusement, on se demande vraiment si Patton ne s'est pas un peu inspiré des facéties vocales de Koichi, ce dernier étant un tout petit peu plus âgé que le père Patton. 3eme disque du japonais sur la new japan serie sortis en 2005, le dernier en date. Avec un artwork que n'aurais renié mon petit cousin de 2 ans, on retrouve le lascar en solo sur 17 titres qui n'inspire rien d'autre que le fun. Du gros délire qui doit être autant visuel qu'auditif, Koichi étant parfois habité par plusieurs personnages dans sa tête. Après, pas besoin de faire des centaines d'heures d'analyse, il faut aimer ce genre de prestations, je suis pas archi client, les délires de Patton me suffisent dans ce domaine...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire