dimanche 20 juillet 2014

AYA NISHINA - Flora

Née au Japon, résidente de NYC depuis 2001, collaboratrice de Ryuichi Sakamoto, Cyro Baptista, ou Greg Osby entre autres, c'est évidemment sous l'impulsion de John Zorn que Aya Nishina s'est vu proposer de sortir son premier disque. Prés de 5 ans dans sa conception et sa réalisation, "Flora" voit le jour fin 2013 sur la composer serie de Tzadik, avec un artwork sobre mais classieux. Les inspirations de Aya pour chaque titre qui compose son œuvre sont assez précises et codifiés : les peintres se partagent le gros avec la peintre surréaliste Agnès Martin, la peintre japonaise issus de Fukushima Chieko Takamura, le peintre japonais Yayoi Kusama, et le photographe Chris McCaw pour une de ses exhibitions photos dans une galerie de NY. La compositrice garde aussi des souvenirs bien précis de ses grands parents qui la promène dans les jardins et lui apprennent tous les noms des plantes et fleurs, en garde un souvenir fasciné, faisant une corrélation entre la vie des plantes et celles des humains qui demeure peu différente dans le fond. D'où certainement le titre de l'album. Un disque magnifique qui consiste en une superposition de voix chantés toujours mélodique, beaucoup plus que dans l'approche de Zorn par exemple. Le disque devient vite autant lyrique qu'hypnotique et demeure une véritable beauté d'une douceur incomparable. Je ne suis habituellement pas très client des œuvres vocales, mais le premier disque d'Aya Nishina vaut vraiment le coup....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire